Fanzines à la BNF

Free press et fanzines : la presse alternative en France, des années 1960 à nos jours

Véritable phénomène de masse, avec ses codes, ses réseaux de diffusion, ses événements en marge de la culture « mainstream », la presse alternative demeure mal connue en France.

Apparus par centaines dans le sillage de mai 68 et de la contre-culture anglaise et américaine, des feuilles et journaux indépendants proposent à un public jeune les sujets que la presse « sérieuse » écarte – musique pop et rock, écologie, nucléaire, mouvements régionalistes, sexualité, spectacle de rue, féminisme, pacifisme –, traités sur un ton iconoclaste et radical. Charlie Hebdo, Actuel ou Le Parapluie sont les fleurons les plus aboutis et pérennes d’une vague underground qui déferle alors sur une génération de baby-boomers qui construit sa propre culture comme une alternative à l’idéologie dominante*

*texte @ BNF : https://www.bnf.fr/fr/agenda/free-press-et-fanzines-la-presse-alternative-en-france-des-annees-1960-nos-jours

LES CARNETS VENITIENS – Le « gros projet »

LES CARNETS VENITIENS – POVEGLIA
Le « gros projet »
2022
feutres et stylo sur papier (Carnet)
42 x 24 cm

Ce n’est pas fini, bien au contraire. Après le magnifique @festivaldelleartigiudecca qui restera à jamais dans mon cœur comme un magnifique souvenir, le travail a continué. Jusqu’à un tournant important, la discussion sur l’ébauche achevée du projet de parc urbain sur l’île de Poveglia. Longue et difficile discussion entre les infatigables personnes de Poveglia Per Tutti, mais rien n’est laissé au hasard. Nous irons jusqu’au bout et Poveglia on ne la lâchera pas.

LES CARNETS VENITIENS – Sourire derrière un masque

CARNETS VÉNITIENS
Croquis sur carnets
Stylo noir
2022
17 x 24 cm

Pour une nouvelle Renaissance vénitienne, (européenne, mondiale, universelle…). Septembre 2021. Je me suis rendu à la Fondation Cini à Venise en tant que délégué de l’association Poveglia per Tutti. Septembre 2022. Lors de l’exposition du festival des arts Giudecca – Sacca Fisola, un ami m’a dit : « Tu es la seule personne que je connaisse capable de dessiner une personne souriante derrière un masque ».

Philippe de Scola – les formes du visible

« Les Formes du visible ».
Conférence au Jeu de Paume, Paris, tenue par Philippe Descola, anthropologue, animée par Teresa Castro, en présence de Marine Hugonnier
« La figuration n’est pas tout entière livrée à la fantaisie expressive de ceux qui font des images. On ne figure que ce que l’on perçoit ou imagine, et l’on n’imagine et ne perçoit que ce que l’habitude nous a enseigné à discerner. Le chemin visuel que nous traçons spontanément dans les plis du monde dépend de notre appartenance à l’une des quatre régions de l’archipel ontologique : animisme, naturalisme, totémisme ou analogisme. (…) une anthropologie de la figuration.

Pour en savoir plus :
https://jeudepaume.org/evenement/conference-les-formes-du-visible/
https://www.seuil.com/ouvrage/les-formes-du-visible-philippe-descola/9782021476989

Mélancolie

MÉLANCOLIE
Digiraphie
21×29,7 cm
2022

Digigraphes. Nouvelles expérimentations. Dessin-retouche- impression numérique en couleur sur papier fine art signé et numéroté en édition limitée.

Chaque étape, y compris les procédures d’acquisition numérique et d’impression, fait partie de la réflexion et de la réalisation de l’artiste.

Les carnets Vénitiens – Rialto

Croquis d’une conférence intéressante donnée par Donatella Calabi à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris.

www.progettorialto.org

Le thème, Rialto, le cœur battant de l’histoire et de la dynamique sociale et économique de la ville de Venise. Aujourd’hui, le quartier du Rialto souffre d’une crise profonde, asphyxié par le tourisme et l’absence de vision pour son avenir. Nous pouvons aider Rialto et l’ensemble de Venise en suivant les initiatives de ses associations telles que Progetto Rialto.

www.progettorialto.org